Myriam Garrido

Chargée de Recherche | Niveau de formation : BAC+8
Inrae
Agronomie

Pour envoyer une demande d'intervention à une intervenant.e, vous devez vous connecter ou créer un compte "Acteur.trice de l'orientation"

Connexion

MYRIAM EN QUELQUES MOTS

Je suis un chercheur en statistique. Il y a bien sûr un aspect théorique mathématique. Mais je dois aussi écrire des programmes informatiques de façon à pouvoir appliquer ces méthodes complexes (et collaborer avec des informaticiens). Les méthodes que j'étudie actuellement sont appliquées en épidémiologie animale, donc je collabore avec des épidémiologistes, des biologistes, des vétérinaires. J'ai donc pris l'habitude de parler avec des non mathématiciens. Et j'ai envie de parler plus largement avec le grand public et les scolaires.

SON MÉTIER AU QUOTIDIEN

Mon métier c'est de proposer de nouvelles méthodes mathématiques pour interpréter différentes données. Je développe des modèles pour l'étude des épidémies dans le temps et dans l'espace. Pour cela, je dois collaborer avec des épidémiologistes, mais aussi avec les informaticiens qui m'aident à coder les méthodes que je propose. J'assure aussi régulièrement l'encadrement de stagiaires, doctorants ou CDD. Je dois aussi communiquer avec mes pairs sous la forme de présentations orales et par des articles écrits en anglais

SON PARCOURS ACADÉMIQUE

J'ai toujours été passionnée par les mathématiques. Après un bac scientifique (bac C), j'ai rejoint l'université des sciences, plutôt que de partir en classe prépa car je pensais que les écoles d'ingénieurs ne me permettraient pas de ne faire que des maths. J'ai d'abord eu une licence et une maîtrise (équivalent M1 actuel) de mathématiques pures. Puis, je me suis tournée vers les applications avec un DEA (M2 actuellement) de Biostatistiques, puis une thèse de mathématiques appliquées

SA PROPOSITION

Je suis une statisticienne, ou au sens plus large une mathématicienne. J'ai une expérience de travail dans un contexte multidisciplinaire. Je peux aussi témoigner de la multiplicité des contextes dans lesquels s'appliquent les mathématiques : ma thèse était financée par EDF sur des méthodes qui permettent aussi d'étudier les crues, pluies et vents extrêmes, j'ai travaillé dans l'aviation civile, j'ai collaboré avec Airbus pour l'A380, je travaille actuellement en épidémiologie animale à l'Inrae et j'ai des contacts dans divers autres domaines (CHU, Michelin, labo d'économie...). J'ai un exemple pratique de tirage aléatoire sur des bouchons de 2 couleurs avec l'objectif de déterminer la proportion de bouchons verts. Cela permet d'introduire la notion de l'échantillonnage et l'utilité des statistiques pour extrapoler à une population. Un petit programme permet de visualiser certaines propriétés simples et faire ressortir que l'informatique est indispensables aux ingénieurs et chercheurs en sciences.